Attaques de panique presque quotidiennes

Merci pour votre récent e-mail. J'ai des crises de panique presque quotidiennement depuis 6 mois. J'ai récemment réalisé que je les portais et les retirais au cours des dernières années. Je prends du Zoloft et de l'Alprazalam, qui m'ont énormément aidé à traiter le symptôme et non la cause. mais je continue d'avoir des difficultés avec la sensation de respiration satisfaite. Je veux au minimum me débarrasser de l'Alprazalam, mais je ne peux pas éliminer les symptômes respiratoires qui, je comprends, contribuent à provoquer les crises. Même l'Alprazalam n'élimine ni n'atténue les difficultés respiratoires. Ce n’est pas possible car le problème est probablement un trouble de la respiration/mécanique qui perturbe l’équilibre du dioxyde de carbone et de l’oxygène.

Après avoir lu plusieurs publications et discuté avec mon médecin, j'ai l'impression d'avoir développé de mauvaises habitudes respiratoires. J'ai essayé plusieurs des techniques de respiration décrites dans ces publications mais j'ai du mal à me recycler. Plus j’y pense, plus c’est pire. M'endormir plusieurs fois est le seul moyen pour moi d'obtenir un soulagement certains jours. Mon médecin pense que je fais de l'hyperventilation. Je suis probablement d'accord, mais je pense aussi qu'il m'est facile d'hyperventiler à cause de la façon dont je respire . 

Je souffre également de lupus et, au fil des années, j'ai eu plusieurs inflammations dans et autour de mes poumons, ce qui peut avoir provoqué le développement de mauvaises habitudes respiratoires. J'ai arrêté de voler il y a 16 ans à cause de poussées continuelles de lupus accompagnées de difficultés respiratoires qui étaient probablement en réalité des crises de panique. Cela me semble logique. Mon lupus est inactif depuis deux ans. Je viens de passer un examen médical complet et je suis en bonne santé générale. Il y a un an, j'ai subi des tests approfondis de la fonction pulmonaire qui n'ont révélé aucun problème pulmonaire majeur, mais un commentaire selon lequel même si je pensais inspirer et expirer aussi fort que possible, il semblait que je n'essayais pas assez fort. Souvent exactement le contraire de ce que vous devez faire. Regarde ça 
Je fais de l'exercice régulièrement, je ne mange ni sucre ni produits à base de farine, je consomme peu d'alcool et de caféine.

Mon objectif est de me débarrasser de mes mauvaises habitudes respiratoires, de contrôler mes crises de panique, de descendre de l'Alprazalam et de pouvoir voler confortablement. Pouvez-vous aider ? Oui. Pouvez-vous venir ici en Caroline du Nord ? Si ce n'est pas le cas, obtenez le calme le plus profond