Hyperventilation - induite par l'exercice

Cher Mike:
"J'ai 59 ans et jusqu'à 58 ans, j'étais capable de courir 2 miles en 18 minutes. Soudain, un jour, je ne pouvais plus courir 500 mètres. J'étais sous Atelenol et j'ai fait un ECG d'effort et un test d'asthme. La conclusion était l'asthme. Re- bloqueur des canaux CA prescrit. Je n'utilise pas d'inhalateur, mais j'ai découvert que si je m'échauffe (transpire), je peux courir. Un excès de poids pourrait-il exercer une pression sur le diaphragme ? et s'il s'agit bien d'hyperventilation, pourquoi ne pourrait-on pas respirer dans un sac en papier pour augmenter Exhalations de CO2.

De Mike :

Oui, un excès de poids peut entraîner des problèmes respiratoires. Mais l’hyperventilation est en grande partie un problème d’équilibre respiratoire. Elle est souvent mal diagnostiquée. Dans la mesure où notre respiration est correctement développée, nous n’hyperventilons pas. Les halètements et les respirations haletantes dues à l'exercice ou même à la montée des escaliers provoquent une constriction musculaire qui peut provoquer une respiration chronique superficielle et/ou déséquilibrée. Lorsque nous essayons de respirer, nous ressentons une sensation de contrainte, d'effort ou d'insatisfaction et ne disparaît pas sans développer des techniques spécifiques de mécanique respiratoire non médicamenteuse. Modifiez votre séquence respiratoire avec notre programme Deepest Calm et l'hyperventilation disparaîtra très probablement.

Oui, le poids peut entraîner une restriction respiratoire. Mieux vaut développer la respiration et la façon dont nous l'abordons, le poids diminue souvent lentement .